Charlotte de Bouteiller
Hypnothérapeute et micronutritionniste à Choisy-le-Roi

Les vertus du chocolat pour la santé

Nutrition

Le chocolat noir possède bien des vertus ; il est excellent pour notre palais mais aussi et surtout pour notre santé.

 

Le cacao est riche en antioxydants, en minéraux (magnésium, phosphore) et en vitamines notamment du groupe B.

 

Les capacités antioxydantes du cacao serait quatre à cinq fois plus élevées que celle du thé noir, deux à trois fois plus importantes que celle du thé vert. Elle s’explique par la présence de polyphénols, en particulier des flavonoïdes d’élimination plus lentes et donc efficaces plus longtemps, ainsi que par la présence d’anthocyanes aux vertus anticancéreuses reconnues. Elle s’explique aussi par une richesse en minéraux tels que le zinc (antioxydant et immunostimulant), le cuivre qui renforce l’action d’une enzyme antioxydante clé pour l’organisme (la superoxyde dismutase), le sélénium qui active une enzyme bloquant les radicaux libres à l’origine de l’oxydation (le gluthation peroxydase) et le manganèse également anti-inflammatoire.

 

Le chocolat est aussi bon pour le cœur : le caco aide à réduire la tension artérielle. Une consommation régulière contribue à diminuer les risques de maladies cardiovasculaires de 37 % et les risques d’accident vasculaire cérébral d’au moins 48 %.

Grâce à sa richesse en antioxydants, le cacao est un véritable protecteur du foie mais il faut le consommer sous la forme de chocolat noir à plus de 70 % de cacao.  En effet, les graisses sont présentes en trop grande quantité dans les chocolats au lait et les chocolats blancs. En cas d’abus, ce sont elles qui ralentissent la vidange de l’estomac et entraînent des nausées et des vomissements. Ce sont encore elles qui stimulent la vésicule biliaire et provoquent des douleurs abdominales. A l’inverse, le Pr Philippe Sogni (hépatologue à l’hôpital Cochin) déclare - « Plus la consommation de cacao est fréquente, plus les effets protecteurs sur le foie sont importants, cela vient d’être testé chez des personnes dont le foie est malade en raison d’une infection virale. L’objectif de notre recherche a donc été d’étudier l’effet de la consommation de cacao sur la fonctionnalité du foie chez ces personnes. »

 

L’étude des chercheurs de l’université de Syracuse prouve les bienfaits d’un carré de chocolat noir. Celui-ci serait en mesure d’améliorer les performances intellectuelles. Consommé avant un examen ou un test important, il apaise, réconforte et favorise la mémoire visuelle, l’apprentissage et l’enregistrement de l’information.

 

L’Université anglaise de Northumbria s’est penchée sur un autre bienfait du chocolat : celui qui favorise le sommeil. En effet, la sérotonine contenue dans le chocolat noir a des pouvoirs relaxants. Consommer un carré de chocolat avant d’aller au lit est donc une bonne idée. 

 

Le chocolat est également favorable à la pratique sportive. En réduisant le stress, il diminue la montée du cortisol. Il s’agit du responsable des crampes et des baisses de performances. Magnésium, flavonoïdes, sérotonine, épicatéchine… l’étude menée par l’université de Californie souligne les composés indispensables à notre corps et à notre santé.

 

Note : Attention toutefois, le Dr Senninger met en garde : -« le cacao peut poser problème chez certains : sa théobromine agit sur le diamètre des vaisseaux et favorise la migraine chez les personnes prédisposées ». Par ailleurs, les personnes sujettes aux calculs d’oxalate de calcium doivent apprendre à se passer de chocolat, trop riche en oxalate.

Enfin, à raison de 520 à 550 Kcal pour 100 g de chocolat, cet aliment a vite fait de faire pencher la balance du mauvais côté en cas d’abus. Si certains estiment être carrément accros au chocolat, c’est peut-être en raison de la présence de théobromine (qui rend le chocolat si dangereux pour les chiens et les chats) ou de la caféine et du salsolinol qui agissent sur les récepteurs à dopamine impliqués dans le circuit du plaisir. Toutefois, si le plaisir provoqué par la dégustation de chocolat s’accompagne de la libération d’endorphines antistress et antidépressives, cela ne va quand même pas jusqu’à provoquer une véritable dépendance, comme c’est le cas de la nicotine ou des drogues ».

 

Consommez avec modération au minima du chocolat bio ou équitable jusqu’au chocolats de votre chocolatier préféré qui le fabrique lui-même. Il comblera tous vos sens.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Membre du SNH Simplébo.

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.