Nutrition

L’exercice physique

Tout d’abord le changement de notre mode de vie. Avant l’ère industrielle, les hommes au même titre que les autres mammifères avaient un mode de vie conforme à sa constitution. Le travail physique était important, aujourd’hui remplacé par les salles de sport pour ceux qui y vont, cet exercice physique est nécessaire pour burler les calories que nous n’utilisons pas pour notre énergie.  Cependant pour brûler les graisses de façon optimale dans l’optique de la perte de poids, le sport doit être à pratiqué à jeun. Ajouter un peu plus de marche et éviter la voiture pour tout ce qui est possible de faire à pied (vous ferez des économies d’essence, mais aussi de surpoids,) promener vous le week-end à pied dans le bois, au bord de l’eau, redécouvrez la nature, faites de l’exercice, prenez l’air, du jardinage ou toute autre activité qui vous permettra de brûler les calories stockées à tord et en vous faisant plaisir.  Vous éviterez les cancers et les récidives pour ceux qui en ont déjà été atteins.

Le sommeil

Le sommeil, nous dormons moins et moins bien pour une grande partie de la population, le sommeil est la première ressource pour produire l’énergie dont nous avons besoin, notre cerveau a besoin de ce repos et de pauses, ce qui avec la sollicitation des téléphones portables, des ordinateurs et télévision ne sont plus respecter. Le manque de sommeil, le stress sont sources de prise de poids, le corps se mettant alors à faire des réserves pour produire de façon anarchique l’énergie dont il ne sait plus quand il en aura besoin, nos rythmes biologiques étant totalement perturbés.

Faites ne sorte d’avoir vos 7h minimum de sommeil dans la journée, ceux qui ne les font pas dans la nuit, doivent faire des siestes ou micro-siestes qui leur permettront de récupérer de l’énergie, du bien-être et se protégerons ainsi de nombreuses pathologies, moins de stress et de fatigue. Il est également important de s’hydrater avant de dormir et d’avoir de l’eau près de son lit en cas de réveil la nuit, qui peut-être provoqué par la déshydratation. Nous buvons au moins 1L 1/2 dans la journée, comment n’aurions nous pas besoin d’eau dans la nuit ? C’est la nuit que nous transpirons le plus et donc nous déshydratons. Faites des siestes le week-end si vous ne pouvez en faire la semaine. Apprenez l’autohypnose elle vous permettra de mieux gérer votre sommeil et vos pauses, c’est le sommeil des grands navigateurs solitaires. Prenez conscience de votre respiration et apprenez à respirer profondément en vous posant et en conscience.

La nourriture

Le mode qui a tout autant changé et continue à perturber notre cerveau est la façon de se nourrir, il est urgent d’en prendre conscience. Nous n’avons pas de réserve d’énergie dans le corps, le sommeil et la nourriture sont les deux sources pour en produire. Moins de sommeil, votre organisme va nous pousser à manger plus en remplacement.

Nous mangeons trop de sucre et trop de sel, aucun mammifère n’en consomme dans ces proportions,  le premier va se transformer en graisse, le deuxième va provoquer des rétentions d’eau, avec les pathologies qui vont avec.

Sur ce principe, si nous voulons consommer avec plaisir, il faut revenir à ce que notre corps à besoin, on ne met pas de l’essence pour mettre notre voiture au garage mais lorsque nous devons circuler avec. Faites de même pour votre corps.

De même une majorité, pour des raisons de convivialité, s’est mise à consommer des dîner copieux, histoire de compenser et de partager ce qui n’a pu l’être dans la journée.

C’est la meilleure façon pour faire comprendre à son corps que l’on veut stocker pour une utilisation ultérieur. Les expériences de famines dans le lointain passé, nous a doté de ce système qui se déclenche chaque fois que le corps est ainsi sollicité.

Les graisses

Elles sont indispensables au corps (microbiote en particulier) et surtout à notre premier cerveau (celui que l’on partage avec tous les mammifères, qui se trouve dans votre ventre). Il est le siège de vos émotions, nous devons rester à son écoute, car il indique nos besoins et notre état de santé. C’est également lui qui va vous poussez à des addictions si vous avez une mauvaise gestion de vos émotions, car celles-ci sont sources de soulagement.

Si vous ne faites pas assez d’exercice physique, bannissez les graisses animales, qui sont moins bien assimilées que les autres et qui sont facilement stockées, par contre consommer les graisses végétales car contrairement aux idées reçues elles faciliteront la perte de poids. En tout premier, l’huile de colza est celle qui se dégrade le moins à la chaleur, elle contient beaucoup d’oméga 3 bon pour la santé et les neurones, la meilleure alliée pour perdre du poids. L’huile d’olive, l’huile de noix uniquement en assaisonnement car elle ne doit jamais être chauffée. Et d’autres comme l’huile de lin, de cameline pour ceux qui vont dans les magasins bio. Il vaut mieux les consommer bio on en trouve dans tous les supermarchés et la différence de coût est moindre, ce ne serait pas une économie raisonable.

Variez les huiles, comme tous les végétaux elles vous apportent toutes des bienfaits différents. Elles tapissent vos intestins en les imperméabilisant pour une bonne assimilation des bienfaits de la nourriture, elles sont indispensables pour un bon transit.

Conclusion

C’est la meilleure façon de garder la ligne et la santé, ajouter un peu moins de voiture, faites à pied tout ce qui permet d’éviter la voiture (vous ferez des économies d’essence, mais aussi de surpoids). Promenez vous le week-end à pied, prenez le temps de respirer, lisez, riez, partager, faites du sport doux, car on devient accro au sport violent ce qui entraîne des prises de poids dès que l’on arrête un entraînement intensif (les muscles se mettent alors à fondre et on vieilli avant l’heure).

Faites des pauses, lisez, profitez de votre vie et si c’est important de s’occuper de sa maison de sa famille, il est encore plus important de s’occuper de vous et de votre santé, elle se répare bien moins facilement que tout le reste.

Apprenez à positiver en repérant vos 3 kifs et si vous les partager vous serez adique dans le bon sens du terme, un bon moment à partager au dîner :

Vous y gagnerez des années de vie et de bonheur partagé.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Membre du SNH Simplébo.

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.